Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans Paramètres de confidentialité..
AcceptezParamètres de confidentialité.
fr+33 (0)4 95 38 08 42

s'identifier

S'inscrire

Après avoir créé votre compte, vous serez en mesure de consulter les voyages, de discuter avec les membres, de consulter l'état d'avancement de votre dossier et de donner votre avis au retour de votre voyage.
Nom d'utilisateur ( veuillez renseigner votre adresse mail ) *
Mot de passe*
Confirmer le mot de passe*
Prénom*
Nom de famille*
Email*
Téléphone*
Pays*
ville*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez les conditions d'utilisation et la déclaration de confidentialité .

Déjà membre?

s'identifier
fr+33 (0)4 95 38 08 42

s'identifier

S'inscrire

Après avoir créé votre compte, vous serez en mesure de consulter les voyages, de discuter avec les membres, de consulter l'état d'avancement de votre dossier et de donner votre avis au retour de votre voyage.
Nom d'utilisateur ( veuillez renseigner votre adresse mail ) *
Mot de passe*
Confirmer le mot de passe*
Prénom*
Nom de famille*
Email*
Téléphone*
Pays*
ville*
* La création d'un compte signifie que vous acceptez les conditions d'utilisation et la déclaration de confidentialité .

Déjà membre?

s'identifier

Le Yunnan et ses minorités, royaume de la diversité

Le Yunnan, ou Yun-Nan, est une extraordinaire province de Chine. Elle est souvent nommée « la plus belle province de Chine » grâce à la beauté et la diversité de ses paysages. Mais ce qui surprend également lorsque l’on voyage au Yunnan, c’est le nombre de minorités qui cohabitent sur cette terre d’histoire et de traditions.

La position du Yunnan, carrefour merveilleux

Nous avons parfois tendance à l’oublier mais les frontières dessinées par l’homme ne sont des barrières ni pour la culture, ni pour la nature. Située à l’extrême Sud-Ouest de la Chine, le Yunnan est une terre de croisement, délimitée par les frontières du Tibet, du Vietnam, du Laos et de la Birmanie. C’est cette position géographique hors normes qui explique presque à elle seule toutes ses particularités. La région qui fait tout de même 2/3 de la taille de la France rassemble plusieurs climats : tropical, subtropical, tempéré et froid.

Montagnes immenses, grands lacs, forêt de pierres, rizières en terrasses, cités anciennes et villages isolés… Le Yunnan abrite des paysages à couper le souffle qui semblent bien loin de la Chine moderne et survoltée.

Voyager au Yunnan pour découvrir mille visages

La diversité des paysages n’est pas la seule force du Yunnan. Cette région placée sur la route du thé et de la soie a vu se succéder les empereurs, sans jamais vraiment se plier à leurs volontés. Les habitants du Yunnan ont en effet toujours été habitués à une certaine indépendance et conservent aujourd’hui leurs volontés de liberté, vivant parfois même en autarcie.

Ainsi, 25 des 56 minorités que compte la Chine habitent la seule province du Yunnan. Ils se nomment les « Bai », les « Yi », les « Lisu » ou encore les « Hui » et ont tous leurs propres cultures, leurs traditions, leurs savoir-faire, leurs dialectes et parfois même, leur propre religion.

Toutes ces ethnies ont survécu grâce à leur agriculture et à leur artisanat, fières de leur identité culturelle comme de leur indépendance. Cette mosaïque culturelle vit depuis des centaines d’années sans conflits ni guerre de territoire, à l’image des nombreuses spiritualités chinoises qui prônent l’harmonie.

Quelques minorités du Yunnan à la loupe

Certaines des minorités du Yunnan attirent les voyageurs plus que d’autres. Ce sont bien souvent celles dont l’histoire est la plus marquante ou celles dont le savoir-faire est encore inégalé. Installés dans la ville de Lijiang, les Naxi sont le dernier peuple au monde à utiliser des hiéroglyphes dans leur vie quotidienne. Leur dialecte qui s’écrit grâce à près de 1400 signes différents mais aussi leur religion Dongba en font une minorité épanouie connue dans le monde entier.

Les Bai qui vivent à Dali (1900 mètres d’altitude) ont bâti leur réputation autour du marbre, du thé et du commerce en général. Les Yi, qui sont présents dans les régions rurales et en haute altitude sont répartis en 6 groupes, parlant six dialectes différents.


Vous souhaitez en savoir plus sur cette palette culturelle dense ? Le musée Haigeng, situé à Kunming, capitale de la province du Yunnan, retrace l’histoire de toutes ces minorités.

Autre point important à noter : ces minorités bénéficient d’aménagements spéciaux de la part du gouvernement chinois en matière de vie politique, sociale et culturelle.

Rejoindre la communauté

GDPR

  • CONSENTEMENT

CONSENTEMENT

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience et améliorer la performance de notre site.
Pour plus d’informations, consultez nos CGU et notre politique cookie. En continuant votre navigation, vous acceptez le dépôt des cookies.***